Comment se faire des amis ?


Développement personnel, Entrepreneuriat, Marketing relationnel / mardi, avril 7th, 2020

Pourquoi le livre comment se faire des amis est-il devenu un best-seller mondial ?

Certainement le titre de ce livre a pu paraître choquant pour certains et pour d’autres étranges. Cependant ” comment se faire des amis ? “ constitue une référence mondiale en relation humaine reconnue, d’une manière incontestable et de surcroit intemporel écrit par un auteur qui se prénomme Dale Carnegie. D’ailleurs un personnage hors du commun pour ce qu’il s’agit du développement personnel pour une vie sans embrouille.

I. Qui est Dale Carnagie d’après le livre “comment se faire des amis?

 comment-des-livres-peuvent-changer-toute-une-vie-Dale-Carnegie-joseph-festin-chroniqueur-blogueurDale Carnegie est un écrivain et conférencier américain qui a proposé une méthode de développement personnel  au monde de l’entreprise. Mais aussi pour les personnes qui veulent améliorer leur vie au quotidien dans tous les milieux sociaux culturels. Il est né le 24 novembre 1888, Maryville, Missouri, États-Unis et il est mort comment-se-faire-des-amis-comment-des-livres-peuvent-changer-toute-une-viele 1 novembre 1955, Forest Hills, New York, État de New York, États-Unis. Cependant ce qu’il faut retenir de lui c’est que son cheval de bataille est la « pensée positive ». Par ailleurs la pensée de l’auteur met en lumière le paradoxe de la sincérité volontaire, communément désignée comme « le paradoxe Carnegie». Enfin sa devise est que l’amitié requiert la sincérité qui se manifeste spontanément.

II.Qu’allez-vous apprendre à travers ce livre comment se faire des amis ?

Première partie

3 techniques fondamentales

pour influencer les autres.

comment se faire des amis ?

1. Si vous voulez récolter du miel ne bousculez pas la ruche avec”comment se faire des amis ?

L’auteur dans ” comment se faire des amis ? aborde dans cette métaphore de la ruche et du miel par rapport à la critique qu’on peut faire aux autres qui d’ailleurs n’est pas productif ni pour celui  qui le donne et ni pour celui qui le reçoit . De surcroit la critique en générale est vaine pour la raison simple qu’il met l’individu sur la défensive. Et en plus il le pousse à se justifier, c’est un réflexe humain. En effet elle provoque dans le cœur qui le reçois  la rancune et le découragement. La raison est très simple l’être humain en général est avide d’approbation et il redoute le blâme c’est un fait indiscutable pour Dale Carnagie. Partant de ce fait l’auteur résume le premier principe qui est :

Principe n° 1

Ne critiquez pas – Ne condamnez pas -Ne vous plaignez pas.

2. Le grand secret des relations humaines dans “comment se faire des amis ?

 Il y a une chose qu’il faut considérer : “c’est seulement en vous donnant ce que vous désirez que je parviendrais vous faire passer à l’action”. Car le principe le plus profond de la nature humaine, c’est d’être apprécié. C’est pourquoi celui qui sait étanché cette soif chez autrui tient ses semblables entre ses mains. En effet le fait d’être estimé et aimé nous donne le sentiment d’être important. De surcroit on ne transforme pas les autres en les blessant leur amour-propre. Alors l’auteur encourage en ceci pour gagner les gens à votre cause faite une chose :

Principe n° 2

Complimentez honnêtement et sincèrement.

3. Qui en est capable a le monde avec lui, qui ne l’est pas reste seul. D’après “comment se faire des amis ?”

Pourquoi parler toujours de ce que nous aimons et désirons ? La seule façon d’influencer une personne, c’est de s’intéresser à ce qu’il aime. De même le monde est plein de personne qui sont avide et égoïste. Or l’être exceptionnel qui s’efforce à servir autrui généreusement et sans arrière pensée possède un énorme avantage sur le reste de l’humanité. Car celui-ci ne rencontre guère de concurrent. Effectivement la personne qui peut se mettre à la place des autres et peut comprendre le mécanisme de leurs pensées n’a pas à s’inquiéter de ce que l’avenir lui réserve.

Principe n° 3

Motivez souvent pour faire ce que vous proposez.

Deuxième partie

6 moyens de gagner la sympathie des autres.

Comment se faire des amis ?

4. Pour être partout le bienvenu dans comment se faire des amis?

“L’individu qui ne s’intéresse pas à ses semblables est celui qui rencontre des difficultés dans l’existence et nuit le plus aux autres.”

Dale Carnegie.

L’auteur nous montre une chose que parfois nous avons tendance à oublier : c’est que nous pouvons captiver l’attention et obtenir la coopération des personnages les plus influents et sollicités, vous savez comment ?  Tout simplement en leur montrant l’intérêt et l’admiration sincères qu’on a pour eux. En revanche ce qu’il faut garder dans l’esprit, c’est que montrer de l’émerveillement à autrui est une qualité qui vous permet de gagner sa sympathie. Ainsi comme tous les principes de relations humaines témoigner de l’importance à notre prochain doit être appliqués avec une totale sincérité. En somme si vous voulez être aimés et obtenir l’amitié des gens et aider les autres en vous aidant vous-même voici un principe :

Principe n°4

Intéressez-vous réellement aux autres.

5. Un moyen facile de faire une bonne première impression avec comment se faire des amis ?

Un vieux dicton dit ceci :

“L’homme qui ne sait pas sourire ne doit jamais ouvrir un commerce.”

En outre sachez-le quand vous souriez, vous vous humanisez. Car celui qui ne critique personne ou bien ne blâme plus les autres aura tendance à devenir une meilleure personne. Finalement l’action à retenir dans ce chapitre d’après l’auteur c’est de toujours sourire. En un peu de mot lorsque vous allez rencontrer une personne trop lasse pour vous donnez un sourire laissez-le le vôtre. Car nul n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’a plus à en offrir .

Principe n°5

Ayez le sourire….

6. Si vous n’observez pas ce principe…tant pis pour vous.

Dans ce chapitre vous allez découvrir l’art inné de se faire aimé. La question est comment ? Développer la mémoire des noms et de surcroit devenez physionomiste car c’est un avantage considérable pour celui qui s’y attelle. En outre en travaillant dans ce sens vous serez même appréciè de vos ennemis. Cependant la seule seule chose à retenir c’est que vous devez absolument vous souvenir du nom et du prénom de la personne car pour son propriétaire c’est un compliment subtil et apprécié. De plus si vous avez retenu le prénom de ces enfants et de son animal domestique alors vous avez gagner la timbale“le jackpot”. Il est sûre que la seule façon de plaire aux gens c’est de retenir leur nom et leur prénom et leur faire sentir leur importance.

Principe n°6

Rappelez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance.

7. Voulez-vous que votre conversation soit appréciée ? C’est très facile.

Il y a un élément capital à prendre en considération dans ce paragraphe : “C’est l’écoute et l’attention“. Il apparaît clairement que l’auteur nous indique que pour conquérir la sympathie d’une personne et pour la mettre en humeur ; il faut avant tout lui accorder votre attention exclusive. Surtout lorsque cette personne s’exprime. D’ailleurs rien n’est plus flatteur en autre travailler l’art de l’écoute. Cependant soyons un bon écouteur et non un bon causeur. Bien des fois ; les gens appellent un médecin, alors qu’ils ont besoin que d’un confident.

Principe n°7

Sachez écouter.

Encouragez les autres à parler d’eux-mêmes.

8. Comment intéresser les autres ?

“Pour trouver le chemin du cœur d’une personne, il faut l’entretenir de ce qu’il chérit le plus”….

Dale Carnegie

Il est évident ici que la recette est enfantine : pour que les autres s’intéresse à vous, parlez aux autres de ce qu’ils les intéressent avantage votre interlocuteur au tant que vous-même.

Principe n°8

Parlez à votre interlocuteur de ce qu’il l’intéresse.

9. Comment plaire instantanément.

De toute évidence, il existe une loi primordiale que nous devons respecter dans nos rapports avec nos semblables. Il apparaît clairement que si nous l’observons, nous gagnerons amitié et bonheur. Cette loi est celle-ci :

” Faites sentir aux autres leur importance car le désir d’être important est le plus puissant des appétits humains.”

Dale Carnegie.

Principe n°9

Faites sentir aux autres leur importance et faites-le sincèrement.

Troisième partie

12 moyens de rallier les autres à votre point de vue.

Comment se faire des amis ?

10. Que gagnez-vous à argumenter ?

“Mieux vaut abandonner le chemin à un chien que d’être mordu en lui disputant le passage. Car même tuer le chien n’enlèvera pas la morsure.”

Dale Carnegie.

Lisez-bien ceci c’est une anecdote vraie : ” Au bout de 50 ans de mariage mon épouse et moi avons conclu un pacte : quelle que soit l’intensité de notre colère. Quand l’un de nous hurle ; l’autre est tenu d’écouter, parce que lorsque deux personnes hurlent en même temps il n’y a pas de communication possible. Sinon du bruit et des vibrations négatives.

Le mot d’ordre dans ce paragraphe c’est d’éviter les controverses seul moyen de s’en sortir vainqueur. En claire la directive ici de l’auteur pourquoi vouloir prouver à une personne qu’il à tort ? D’après vous est-ce le moyen de vous rendre sympathique à ses yeux ? De plus la seule façon de l’emporter contre une personne qui veut avoir raison et d’éviter une querelle, c’est l’éviter totalement. Car en fuyant les discussions ou personne n’aura raison ou bien aura tort, c’est comme prendre la poudre d’escampette devant un serpent à sonnette ou un tremblement de terre. En somme neuf  fois sur dix chaque personne se retire du débat plus que jamais d’avoir raison.

Principe n°10

Évitez les controverses – le seul moyen d’en sortir vainqueur.

11. Un moyen infaillible de se faire des ennemis ! Comment l’éviter ?

Vous allez découvrir que rares sont les gens dont le jugement est parfaitement sain, objectif et lucide.Cependant la plupart d’entre nous sommes pleins de partialité. Car notre raison est obscurcie par la jalousie et le soupçon, la crainte, l’envie et la vanité. Ainsi en toute franchise beaucoup de gens détestent de changer leurs opinions qu’elles concernent leurs croyances religieuses.

C’est pourquoi on ne gagne rien à faire ressortir les erreurs des autres. Bien au contraire on porte préjudice à la personne à qui l’on prouve sans ambages qu’elle a tort. En d’autre termes : soyez prompte à partager l’avis de ton adversaire. En langage simple ne discutez jamais avec votre interlocuteur, qu’il soit votre femme, votre mari, votre client ou même votre ennemi. Tout compte fait ne lui montrez pas qu’il se trompe, ne l’irritez pas, usez au contraire de diplomatie.

Principe n°11

Respectez les opinions de votre interlocuteur.

Ne lui dites jamais qu’il a tort .

12. Que faire quand vous avez tort ?

Faite votre mea culpa, car le blâme que nous nous affligeons est plus acceptable que l’accusation que nous ferions à notre prochain. De même hâtez-vous de dire de vous-même toutes les choses déplaisantes que personne n’allait exprimer. Dites-les avant et vous allez désarmer votre interlocuteur. Et il y a 99% de chance pour que la personne en face adopte alors une attitude clémence et généreuse envers vous et qu’elle ferme les yeux sur vos fautes. Car “on obtient peu en s’opposant, bien davantage en concédant”.

Principe N°12

Si vous avez tort, admettez-le promptement et énergiquement.

13. C’est part le cœur qu’on parvient par l’esprit .

Il y a une vieille maxime qui dit ceci : ” Qu’une goutte de miel attrape plus de mouches qu’une peinte de fiel “. Par conséquent cet adage est aussi vrai pour les humains. Autrement dit si vous voulez rallier une personne à votre cause persuadez-la d’abord que vous êtes son ami. Finalement cela  sera la goutte de miel qui touchera son cœur et c’est par le cœur qu’on parvient à l’esprit d’une personne.

Principe N°13

Commencez de façon amicale.

14. Le secret de Socrate.

Vous allez réaliser une chose capitale, qui est celui-ci. Quand vous voulez convaincre une personne éviter dés le début de la conversation de discuter des questions sur lesquelles vous et lui ne vous entendez pas. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’une réponse négative est un obstacle difficile à surmonter. Quand une personne a dit “non” tout son orgueil exige qu’elle garde une attitude constante et qu’elle continue à dire non. En effet elle doit ménager avant tout son précieux amour-propre. En d’autre termes appliquez-vous au contraire, jusqu’à la fin à souligner les points sur lesquelles vous êtes tous les deux du même avis. Il est beaucoup plus profitable et plus intéressant d’envisager les choses du point de vue de l’autre et de l’amener à dire oui.

Principe N°14

Posez des questions qui font dire oui immédiatement.

15. La soupape de sureté.

Laisser à votre interlocuteur “vider son sac” le laisser s’exprimer jusqu’à qu’il a plus rien à dire. Surtout posez-lui des questions et laissez le parler. Il est clair que si vous n’êtes pas d’accord avec lui, vous serez tenté de l’interrompre, n’en fait rien. C’est dangereux. D’ailleurs il ne vous écoutera pas tant qu’il ne sera pas libre de toutes les idées qui brulent d’exprimer. Écoutez-le patiemment et sincèrement. Bien au contraire encourager le à dévider le fond de sa pensée.

Principe n°15

Laissez votre interlocuteur parler tout à son aise .

16. Pour obtenir la coopération d’autrui.

Comprenez que nous n’aimons pas qu’on nous impose quoique ce soit. Nous aimons plutôt agir de notre propre initiative. cependant il est nous agréable d’être consulté sur nos goûts et nos désirs. C’est pourquoi il y a une chose à faire, c’est de laisser à son interlocuteur le plaisir de croire que l’idée vient de lui produisent autant d’effets dans la vie familiale que dans les affaires ou la politique.

Principe n°16

Accordez à votre interlocuteur le plaisir de croire que l’idée vient de lui.

17. Une formule pour accomplir des prodiges

La réalité n’est parfois pas évidente, même si votre interlocuteur ou interlocutrice est complètement dans l’erreur, il ou  elle ne croit pas se tromper. Surtout ne le ou ne la condamner pas. Car le premier idiot venu peut condamner. Essayez plutôt de comprendre, c’est là le fait d’êtres sages, tolérant et souvent même que vous soyez exceptionnel. Efforcez-vous sincèrement de vous mettre à sa place. La réussite dans les rapports humains avec les autres dépend d’une compréhension profonde du point de vue de l’autre. En effet vous ne participez vraiment à une conversation que lorsque vous montrez à l’autre que vous considérez ses idées et ses sentiments comme étant aussi important que les vôtres. En acceptant son point de vue, vous encouragez celui qui vous écoute à avoir l’esprit ouvert à vos idées.

Principe n°17

Efforcez-vous sincèrement de voir les choses du point de vue de votre interlocuteur.

18. Ce que chacun désir.

L’auteur dans ce chapitre pose une question capital qui est ceci ” n’aimeriez-vous pas connaître une phrase magique grâce à laquelle vous éviterez les querelles, dissiperiez les rancunes, stimuleriez les bonnes volontés et de surcroit inciteriez votre auditeur à vous écouter attentivement ? Dale Carnegie apporte une solution radicale  la phrase ou le mantra est celui-ci :

“Je comprends très bien votre attitude, si j’étais vous j’aurais probablement la même attitude.”

Une réponse comme celle-là calmera à 100% votre interlocuteur le plus coriace. Ce qu’il faut bien retenir les gens qui viennent à vous étirés, bornés, discutailleurs, ne sont pas à blâmer pour ce qu’ils sont. La chose à faire plaignez-les. Accordez-leurs votre sympathie. En vérité les trois quarts des gens que vous rencontrez ont cruellement soif de sympathie et de compréhension, contentez-les et ils vous adoreront. Car l’homme se complaît  dans la pitié de sois-même. Si vous voulez gagner les autres à votre point de vue voici un principe :

Principe n°18

Accueillez avec sympathie les idées et les désirs des autres.

19. Un appel apprécié de tous.

Soyons-en sûre que tous les humains que vous rencontrerez ont tous une haute opinion d’eux-même et une bonne partie veulent paraître noble et généreux à leurs propres yeux et l’auteur nous explique dans ce chapitre 19 du livre  que l’être humain a généralement deux raisons qu’il le fait agir :

  1. Cela lui fait du bien à lui même
  2. Il préfère mettre en avant ses motivations honorables

Principe n°19

Faite appel aux sentiments élevés.

20. Le cinéma le fait, la télévision le fait, pourquoi pas vous ?

Retenons bien qu’il faut du spectaculaire. Car affirmer une vérité ne suffit pas, il faut frapper l’imagination, rendre les faits vivants, intéressants, captivants et impressionnants. D’ailleurs c’est ce que fait le cinéma, c’est ce que fait la télévision. C’est ce que nous devons faire si nous voulons captiver l’attention.

Principe n°20

Démontrez spectaculairement vos idées. Frappez la vue.

21. Pour déclencher une réaction”comment se faire des amis ?”

Pour obtenir des résultats, il faut  stimuler la compétition, non par le gain, mais par une émulation plus noble, le désir de mieux faire, de surpasser les autres et de se surpasser. Car le désir d’exceller, le défit à relever ! C’est ce qui en général attire infailliblement les personnes de caractère. En somme qu’elle est la motivation essentielle qui pousse les gens à travailler ? La motivation essentielle si le travail est passionnant, l’homme est motivé par le bien faire. En d’autres termes, toutes les réactions n’ont pas d’autres mobiles que celui du désir d’exceller et d’affirmer son importance .

Principe n°21

Lancez un défit….

22. S’il vous faut corriger une faute commencer ainsi.

Il faut admettre, il nous est moins pénible d’entendre des remarques désagréables après un compliment sur nos qualités. C’est pourquoi la morale de ce chapitre, commençons à faire des éloges et nous ferons progresser notre entourage.

Principe n°22

Commencer par des éloges sincères.

23. Comment corriger les autres sans vous faire détester.

Il suffit souvent de changer un mot de quatre lettres “mais”en un mot de deux lettres “et” pour qu’un échec devient succès, pour modifier l’attitude des autres sans les offenser ni provoquer la rancune. Souvent le “mais “ n’est là que pour introduire une critique. De plus, nous ne changeons rien du comportement d’une personne. En revanche, si nous changeons  le “mais” par “et”, ce dernier ne mène à aucune critique.

Principe n°23

Faites remarquer erreurs ou défauts de manière indirect.

24. Parlez d’abord de vos erreurs.

La modestie et l’admiration nous permettrons d’accomplir des prodiges dans notre vie, c’est ce que l’auteur nous enseigne. C’est ainsi qu’en reconnaissant nos erreurs nous pouvons aider les autres à modifier leur comportement.

Principe n°24

Mentionnez vos erreurs avant de corriger celles des autres.

25. Personne n’aime recevoir des ordres.

Voici une réalité à garder dans votre esprit et à mettre en pratique selon l’auteur. D’abord pour qu’une personne se corrige volontairement il faut ménager sa fierté. D’autant plus, cela donne à notre interlocuteur le sentiment de son importance  et le désir de coopérer au lieu de se rebeller. D’autre part, un ordre trop brutal provoque en général chez celui qui le reçoit une offense qui peut durer longtemps même si cet ordre est justifié. Tout compte fait poser des questions rend non seulement un ordre plus acceptable, mais stimule aussi la créativité de la personne qui est en face de vous. En conclusion, les gens accepteront  probablement plus facilement un ordre s’ils ont pris part à la décision qui est son origine.

Principe n°25

Posez des questions plutôt que donner des ordres directs

26. Comment ménager l’amour propre de votre interlocuteur?

Souvent, il faut comprendre que même si nous avons raison et que notre interlocuteur a tort en lui faisant perdre la face, nous détruisons son ego. Car bien des fois, nous piétinons la sensibilité de nos semblables, nous imposons nos volontés. Nous accusons, menaçons, réprimandons devant témoins nos enfants ou nos employés, sans songer une minute aux réactions que nous provoquons. Car un peu de réflexion, quelques bonnes paroles, sont un effet sincère pour nous oublier et comprendre les autres. Enfin, il faut peu pour adoucir les coups que nous sommes obligés de porter plus tard.

Principe n°26

Laissez votre interlocuteur sauver la face.

27. Comment stimuler les hommes ?

Nous avons un concept immuable qui est celui-ci :

Reconnaissons les progrès, si léger soient-ils, de ceux que nous voulons encourager.

Dale Carnegie

C’est ainsi que nous les stimulerons, que nous les engagerons à poursuivre leurs efforts. Par conséquent, l’éloge est comme le soleil pour l’esprit humain, nous pouvons épanouir sans lui cependant. En vérité la plupart d’entre nous, nous sommes prêts à souffler sur les autres le vent glacial de la critique bien plus qu’a leur réchauffer le cœur en les complimentant.

Principe n°27

Louez le moindre progrès et louez tout progrès. Faites cela chaleureusement et généreusement.

28. Comment inciter l’autre à se dépasser ? “d’après le livre Comment se faire des amis?”

Vous voulez développer une certaine qualité chez une personne, agissez comme si cette qualité était déjà là un de ces traits dominants. Car si une vertu fait défaut chez votre interlocuteur, feignez comme s’il la possédait .

Principe n°28

Donnez une belle réputation à mériter.

29. Comment inciter l’autre à se dépasser ?

Si vous dites à une personne qu’il est stupide, et en plus qu’il n’a aucune disposition pour tel travail ou tel jeu, et en plus il le fait. Alors vous détruisez en lui tout désir de se perfectionner. Par contre, si vous essayez la méthode inverse, en dispensant généreusement les encouragements, arrangez-vous pour que la tâche à accomplir semble facile ; montrez à celui que vous voulez stimuler que vous avez confiance en ses capacités. Faite le sentir qu’il possède un talent qu’il ne soupçonne pas.

Principe n°29

Encouragez, que l’erreur semble facile à corriger.

30. Comment motiver ?

Enfin dans ce dernier chapitre faite en sorte que les autres soient heureuses de faire ce que vous suggérez.

Principe n°30

Rendez les autres heureux de faire ce que vous suggérez.

III. Conclusion du livre “comment se faire des amis ?

Savoir communiquer avec ses semblables est un atout indispensable pour réussir, que ce soit dans dans sa vie professionnelle ou familiale. En effet, créer de la sympathie est un atout capital pour des bonnes relations avec nos semblables. Car cet ouvrage ” comment se faire des amis ? “ De Dale Carnegie est un parfait manuel pour réussir en relation humaine, quel que soit votre âge et votre métier. Pour conclure le résumé de ce livre est un ouvrage pour développer des relations de qualité en tout point de vue. Il  est plus qu’un guide de perfectionnement professionnel dédié à toute personne ayant une dimension relationnelle importante dans son activité, qu’un guide pour améliorer sa vie sociale dans un souci de bien être personnel.

comment-se-faire-des-amis-comment-des-livres-peuvent-changer-toute-une-vie
le Livre “Comment se faire des amis ?”de Dale Carnegie résumé par  Joseph.Festinwww.commentdeslivrespeuventchangertouteunevie.com”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *